dimanche 26 janvier 2014

Campagne ATZ-FFO : Les chroniques de Martha, épisodes 5

EPISODE 5

Jour +29, ER 3, rencontre sur la route, de nuit.

Voilà 29 jours que les premiers cas de zombies sont apparus, le centre de Platicville est désormais plongé dans le noir. Les lumières de nombreux incendies font vaciller les ombres de milliers de silhouettes décharnées, déambulant dans les rues jonchées de détritus et de cadavres dévorés. Plus aucune sirène de police ou d'ambulance ne retenti, même les cordons sanitaires de l'armée et la garde nationale sont déserts...

Il semblerait que Martha, Marcel et leur nouveau compagnon Marvin aient réussi à quitter la banlieue à temps. Il fait nuit noire et leur voiture roule plein phares sur la route remplie de carcasses et de voitures abandonnées.

Soudain les phares éclairent un énorme hummer noir planté en travers de la route derrière lequel on aperçoit plusieurs silhouettes armées. Pensant immédiatement à une embuscade Martha stoppe la voiture est éteint les phares (de nuit sans lumières la visibilité est de 6''...). Marcel et Marvin sortent en trombe du véhicule et se jettent à couvert derrière les voitures toutes proches. A temps, car une décharge de SMG se fait entendre et les balles fusent au dessus de la tête de Martha qui fini elle aussi par sortir et se mettre à couvert.

La voiture de nos héros au premier plan.

Derrière le Hummer 4 bandits surarmés.

Le moteur est coupé et tout le monde se jette à couvert.

Une jeune gangster a le temps d'ouvrir le feu...

La situation se calme, car maintenant que les phares sont coupés plus personne n' a de visibilité sur l'adversaire. Une des PEFs de la partie  sort du bois à coté des gangsters et s'avère être un groupe important de zombies. Le bruit de la voiture attire également trois zombies non loin de notre groupe.


Les zombies sortent du bois.


D'autres sont attirés par les bruits du moteur.

De leur coté les gangsters se mettent à couvert derrière une voiture et ouvrent le feu sans grande efficacité. Ils perdent peu à peu du terrain et se retrouvent cachés derrière le hummer et un tas de tuyaux tentant désespérément d'endiguer la vague de zombies. Malheureusement pur eux en plus d'êtres inefficaces leurs coups de feus attirent de plus en plus de Z...


Le gang ouvre le feu sur la horde.

Mis ils sont contrains de reculer.

Leurs coups de feu attirent d'autres zombies...

..et encore!

Les balles fusent et les cervelles éclatent.

Durant ce temps notre petite bande ne perd pas le nord. Martha et Marcel se débarrassent silencieusement des 3 zombis menaçants et entreprennent tranquillement de fouiller les véhicules à proximité (la nuit et la malchance des gangsters leur laisse de nombreux tours de tranquillité...) tandis que Marvin reste prostré à couvert.
Dommage pour eux! La plupart de des voitures contiennent encore leurs ancien occupants zombifiés et retenus par leurs ceintures... (1 sur 1d6). Par prudence nos héros se contentent de siphonner le maximum d'essence possible.


Marcel élimine 2 zombies.

Les zombies proches ne voyant pas nos héros silencieux se dirigent vers la fusillade.

Retournons du côté des gangsters. Un troisième joueur rejoint notre campagne (Mathieu), pour pimenter la partie nous avons choisi de le faire apparaître sous la forme d'une PEF. 
Après plusieurs fausses alertes un imposant biker (Mamut une star de Rep 4) armé d'un fusil à pompe, débarque à l'angle du camion de chantier juste derrière une partie des gangsters.
Ayant bien évalué la menace il décide d' ouvrir immédiatement le feu et abat le chef des bandits d'une décharge de pompe dans le dos (un acte héroïque...). Mais seule l'utilisation de son star power lui permettra de survivre à la riposte de la jeune fille et de son SMG. Mamut décide ensuite qu'il est grand temps de laisser les gangsters régler leurs différents avec les zombies et contourne les bâtiments pour rejoindre tranquillement notre petit groupe.


Mamut entre en jeu.

Avec fracas...

Les coups de feu attirent des Z...

...encore...

...et encore.....

Tandis que notre groupe se la coule douce dans l'obscurité la situation va tourner court pour les gangsters. 
Les zombies chargent de partout, la jeune skingirl et le biker blond ne tardent pas à se retrouver submergés pendant que leur chef commence à servir de plat de choix pour une partie des zombies. Le quatrième gangster, un punk armé d'un SAW tente de repousser la horde depuis le toit du hummer. Mais ses tirs n'éclatent quasiment aucune cervelle et il ne peut que constater, impuissant, que ses deux acolytes ont été mis à terre et sont en train de se faire dévorer.
Le punk fini par s'enfuir par la route, cette embuscade était décidément une mauvaise idée.

Deux bandits tentent une résistance acharnée.

Mais ils succombent sous le nombre. 

La horde commence son repas de tripes.

De l'autre coté de la route Mamut rejoint la bande et tout le monde remonte dans la voiture. Martha met le contact et le véhicule s'élance à une allure moyenne pour sortir par le bord opposé. Martha doit se concentrer un moment pour pratiquer un peu de hors route afin de franchir le barrage.
Nos héros finissent par quitter la zone poursuivis de loin par les zombies qui ayant fini de festoyer se dirigent vers les bruits du moteur.


Martha pratique un peu de hors route.

Les zombies entendent le moteur mais sont bien trop loin.

ÉPILOGUE:
Une partie sans accroc pour nos survivants. La nuit fut notre meilleure amie et nous sommes blindé d'essence. Un nouveau joueur rejoint le clan annonçant une chouette campagne en perspective.
Plusieurs joueurs remplissent les conditions mais personne n'augmente sa réputation.
Nous n'avons pas accomplit grand chose d' exceptionnel mais les déboires des gangsters furent plutôt marrant.





4 commentaires:

  1. Bravo les gangsters !
    Mais dis moi, les zombies n'auraient donc plus de flair pour suivre le bruit plutôt que des cerveaux chauds à proximité de nez ?

    RépondreSupprimer
  2. Nan. Dans ATZ les zombies n'ont pas de "flair". Ils suivent ce qu'ils voient sinon le bruit le plus proche (qui signifie souvent à manger.). La nuit est donc ton amie quand tout ce passe bien, mais si tu est obliger de faire du bruit ou qu'un grunt déconne cela peut se transformer en véritable cauchemar...

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est-ce une rencontre pleine d'action, la darness était en effet vous ami.

    RépondreSupprimer
  4. La nuit était de notre coté ce jour là...
    Il faudra tester d' autres scénarios de nuit pour voir si c'est toujours le cas (Cela m'étonnerais ...)

    RépondreSupprimer